Ecoutez le Podcast

Olivier a un parcours d’éditeur de musique, de « boss » de label : Le Label Beige, mais dès la fin des années 80, Olivier s’est occupé d’un label cassette intitulé Façade.

Olivier nous dira sans doute ce qui l’a mis sur ce chemin étroit et indépendant où cohérence et choix esthétiques sont deux maîtres-mots puisqu’ils sont repris dans la pochette intérieure du premier CD du Label Beige, l’album d’ailleurs intitulé « Façade » du projet DELETED paru en 2014.

 Nous avons parler choix esthétiques, goûts musicaux mais aussi rencontres avec des artistes, réseaux, parentés, affinités, ce qui fait qu’un projet d’édition se dessine ou pas ? Qu’est-ce qui peut faire qu’il est mené à bien ou qu’il capote !

 La durée de l’investissement d’Olivier dans l’édition musicale lui a fait côtoyer des réalités différentes – d’abord la publication de cassettes où tout était fait à la main! puis des CDs –  jusqu’à maintenant où nous sommes à l’heure du téléchargement, quand des plateformes proposent presque tout en streaming : quel peut être le positionnement d’un label ? Qu’a-t-on envie d’éditer ? Quelle est l’impact de ces nouveaux accès à la musique sur la production musicale, sur la communication autour des productions musicales ? Qu’est-ce qu’on entend par désormais par « inédits » ?

 Les sujets ne manquent pas, mais on est d’abord là pour écouter de la musique avec vous…

 

4 réponses pour “Zeïtoune & Rémy : le label Beige

  1. Playlist « Parlez-vous français? #3 – Spéciale Le Label Beige / 30 mars 2018 on web radio http://www.radionorine.com
    Podcast : https://radionorine.com/zeitoune-remy-le-label-beige/
    – Deleted : Next + la transfiguration (« Façade », 2014, Le label beige)
    – Klimparag : Rain forest re-mastered (« Rags », 2016, Le label beige)
    – Klimperei : La résistible ascension du lapin gris (« Petit aéroplane », 1994, Façade)
    – Nouvelles Lectures Cosmopolites : The city of hyphytrio (« Le sang de la licorne », 1997, EDT)
    – Palo Alto : Gilgamesh (1988 « Le clos », 2005 – Halte aux records!)
    – Laurent Pernice : Un ange passe (« Infrajazz », 2003, Land)
    – Pascal Ayerbe : Ptizozio (« Radio Pirate », 2017, Musique durable)
    – Klimperei : Un chalutier (« Pimpant », 2002, Nocell cell poem)
    – Meta Meat : Escapism + Rampage (« Metameat », 2016, Ant Zen – Audiotrauma)
    – Zero kama : Love Always Yieldeh (1984, « The secret Eye of L.A.Y.L.A.H. » – 1988, Permis de Construire)
    – Vox Populi! : Deltangui (1985, « Mystic entertainment » 2009, Infrastition)
    – Nam-Khar & Alone in the hollow garden : Sangye Menla (« Yang Trol Lé », 2017, Nihilward Productions)
    – Klimparag : Different beauties of common fools (« Rags », 2016, Le label beige)
    – Anthon Shield : Tell me you’re a whore (« Rare tapes 1980-1985 », 2015, Unknown pleasures records)
    – Complot Bronswick : invisibility (« A kind of blue », 1990, MSI)
    – Mad Masks : Pisithanate (« Mad masks », 2015, Peripheral Minimal)
    + intermède : Pierre Henry, thème from Messe pour le temps présent (pour les 70 ans de la musique concrète)
    + présentation par Zeitoune de 3 productions du label Pat Kebra Records (Zeitoune émission à venir…)

Laisser un commentaire

écoutez Radionorine !

PLAY