Date de sortie: 07 Avril 2017

 

Que peut-on encore espérer d’un groupe comme Deep Purple qui fêtera bientôt son demi-siècle d’existence et qui par la même occasion publie son vingtième album studio ? Je ne sais pas pour vous, mais perso, plutôt que d’espérer quelque chose de radicalement innovant, j’attends que le dernier Deep Purple soit aussi classe que les précédents. Si vous êtes dans ce cas vous aussi, eh bien InFinite devrait carrément vous convenir car les Britanniques donnent ce qu’ils savent faire de mieux : du Rock n’Roll sans demi-mesures. La galette débute d’ailleurs avec «Time To Bedlam» et «Hip Boots» qui s’inscrivent dans la tradition de ce que Ian Gillan, Danny Glover et Ian Paice ont entamé des années auparavant et que Don Airey et Steve Morse s’évertuent à laisser en héritage aux générations à venir. La production a été laissée au célèbre Bob Ezrin qui met en œuvre à merveille toute l’histoire du groupe en un disque, la petite surprise étant sans aucun doute le «Roadhouse Blues» des Doors réarrangé avec brio à la sauce Purple. Eh dire que cet album serait celui des adieux au public. Enfin, soit disant…

 

Acheter l’album

Laisser un commentaire

écoutez Radionorine !

PLAY